Etuves sous vide auto-adaptatives

Etuve-sous-vide2Le procédé auto-adaptatif développé par ARRAS MAXEI marie la technologie du séchage par ventilation d’air chaud et celle du séchage sous vide en alternant, de façon optimisée, les phases de chauffe par convection et les mises sous vide afin d’abaisser encore le temps de séchage et gagner en économie d’énergie.

Par rapport aux procédés standards, il prend en compte la courbe de tension de vapeur de l’eau afin de maintenir la partie active à sécher dans une zone de vaporisation optimale et réduire ainsi son temps de séchage. Les cycles de chauffe et de vide qui s’alternent évoluent en fonction du taux d’humidité mesuré et s’arrêtent d’eux même dès que l’objectif de siccité que l’on s’est fixé est atteint. Cela permet d’optimiser les dépenses d’énergie en fonctionnant la nuit et/ou les week-ends.

En pilotant finement avec un automate, les phases de montée en température, afin de garantir une température homogène et à cœur de la partie active à sécher, puis les phases de vide pendant lesquelles elle va se refroidir sous l’effet de l’évaporation de l’eau (effet endothermique lors du passage de la phase liquide à la phase gazeuse), nous arrivons à un niveau d’efficacité exceptionnel, comparable aux performances de procédés de séchage « vapor phase » sur des unités jusque 120 tonnes pour un budget d’investissement et de fonctionnement notablement inférieur.

Nos étuves sous vide sont réalisées sur mesure en fonction des besoins du client.

Elles peuvent être équipées de portes à mouvement elliptiques qui viennent se placer latéralement le long de l’étuve après ouverture, ou à translation latérale ou verticale (porte guillotine) voire sur charnières pour les ouvertures en partie haute (type couvercle).

Le système de vide est équipé de toute l’instrumentation nécessaire au suivi et au pilotage du process et il est possible de mettre un condenseur  pour mesurer la quantité d’eau évaporée.

La fonction chauffage peut être assurée par une chaudière de notre fourniture (type d’énergie à préciser) ou par une source de chaleur fournie par le client sous réserve que celle-ci soit validée par notre bureau d’études (puissance et température).

De nombreuses autres options sont possibles pour répondre à tous vos besoins :

  • Remplissage sous vide de la cuve de transformateur en fin de séchage
  • Dispositif intégré de calibrage des bobines en cours de séchage (maintenues en pression par trois plateaux presses sur vérins hydrauliques)
  • Rails de manutention montés sur pont escamotable à l’entrée du four avec ou sans chariot de chargement manuel ou motorisé par câbles
  • Chauffage des bobinages par courant basses fréquences (LFH)