Imprégnation

Huilerie-TechLes bobinages et noyaux magnétiques (formés d’un empilage de tôle magnétique de faible épaisseur) qui composent chaque appareillage électrique subissent de nombreuses contraintes internes et externes lors de leur fonctionnement : effets vibratoires liés aux champs électromagnétiques, dilatation différentielle des différents matériaux utilisés, auxquels s’ajoutent, pour les machines tournantes (moteur et alternateur), la force centrifuge, les vibrations mécaniques et les forces aérodynamiques.

L’ensemble de ces effets risquent d’engendrer des micro-déplacements entre les spires du bobinage, voire les tôles du noyau, ce qui entraîne à terme une usure prématurée des isolants, la formation de courts-circuits entre spires ou entre bobinage et noyau d’où des surchauffes locales, des dysfonctionnements ou la destruction totale de la machine.

De fait, pour éviter ces micro-déplacements et leurs conséquences, il est important que les composants de ces appareils soient intimement liés entre eux par un composant isolant. C’est le rôle de l’imprégnation qui s’utilise principalement pour les bobinages des machines tournantes, mais aussi sur certains transformateurs et circuits magnétiques, en permettant de les enrober avec des résines ou des vernis appropriés pour bien maintenir tous les composants en place.